Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

Document Actions

Un carême pour cultiver son jardin intérieur 2

4 mars 2017

Dimanche 5 mars 2017 1° dimanche de carême hildegardescivia.canalblog.com

« Si tu veux rencontrer Dieu, affronte le désert, lieu d’épines et de fruits défendus. »

LA MISE EN PLACE DE MON JARDIN INTERIEUR

Dans un premier temps Hildegarde nous dit qu’il faut prendre du temps pour choisir l’emplacement du jardin. Ne pas se précipiter. Très difficile dans notre société où tout va vite. Un moine bâtisseur prenait un long moment pour choisir l’emplacement du futur monastère. Il s’asseyait de nombreux mois et observait la nature. Il fallait aussi que l’on retrouve les quatre éléments. Jésus également a parlé de s’asseoir. (Lc 14, 28-33)
• Est-ce que parfois je prends mon temps pour m’asseoir ? M’arrêter pour réfléchir sur ma vie ?
• Lorsque j’ai une décision à prendre, est-ce que je pèse toutes les conséquences ?
• Lorsque j’ai un projet, est-ce que je réfléchis pour savoir si je vais arriver jusqu’au bout ?
• S’il m’arrive parfois de m’emballer, de m’énerver, d’aller trop vite, est-ce que je me dis pourquoi ?

Luc 14, 28-33
Quel est celui d’entre vous qui, voulant bâtir une tour, ne commence par s’asseoir pour calculer la dépense et voir s’il a de quoi aller jusqu’au bout ?
Car, si jamais il pose les fondations et n’est pas capable d’achever, tous ceux qui le verront vont se moquer de lui :
“Voilà un homme qui a commencé à bâtir et n’a pas été capable d’achever !”
Et quel est le roi qui, partant en guerre contre un autre roi, ne commence par s’asseoir pour voir s’il peut, avec dix mille hommes, affronter l’autre qui marche contre lui avec vingt mille ?
S’il ne le peut pas, il envoie, pendant que l’autre est encore loin, une délégation pour demander les conditions de paix.
Ainsi donc, celui d’entre vous qui ne renonce pas à tout ce qui lui appartient ne peut pas être mon disciple.
 

<< Go back to list