Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

 
Document Actions

Lumière de la Paix de Bethléem

8 décembre 2016

« Vous êtes la Lumière du monde » Matthieu 5, 14


C’est un point de départ fabuleux : s’émerveiller. S’émerveiller comme Dieu quand Il crée le monde : «Dieu vit que cela était bon» Gn 1. On entend de partout que tout part à vau-l’eau : on voit les attentats, le chômage, les radicalisations, les rythmes de vie qui usent, la planète qui fatigue... Pour autant, le monde est bon ! C’est un acte de foi de le dire. S’émerveiller de ce monde est une clé pour découvrir la paix intérieure, celle qui rend heureux.
Le monde est bon ! Encore faut-il le voir et mettre plein phare sur ce qui est bon. Si nous arrivons à dilater suf samment notre cœur pour y faire entrer le monde, si nous arrivons à élargir suf samment notre regard pour lui donner ses vraies dimensions comme les aînés et les compagnons qui font le détour par le lointain pour se rapprocher du prochain, si nous arrivons à être suf samment amoureux du monde pour rendre amoureux ceux qu’on croise, alors nous devenons «la lumière du monde». Et de fait, nous le sommes : «Vous êtes la lumière du monde» Mt 5, 14. Que tes talents soient visibles ou discrets, que tu sois grand ou petit, d’ici ou de l’autre bout de la Terre, ensemble, nous sommes maintenant cette lumière.
Dilater son cœur et élargir son regard est un chemin. C’est une transformation profonde, c’est même une conversion : se retourner de la marche ambiante pour rejoindre le souf e inouï de l’émerveillement. Et agir avec ce même élan créateur de bonté.
Prends ta route... nous croiserons le Seigneur sur le chemin et Il nous dira : «la paix est avec vous» Jn 20, 21.


Histoire de la lumière de la Paix de Bethléem


En 1986, une radio autrichienne prend l’initiative d’aller chercher une amme allumée dans la grotte de la Nativité à Bethléem et de la rapporter en Autriche. Elle est distribuée en signe de paix à l’ensemble de la population. Cette initiative est largement relayée, notamment par les scouts autrichiens.
Depuis 1988, chaque troisième week-end de l’Avent, une célébration est organisée à Vienne pour le partage et la transmission de la Lumière à de nombreux mouvements de scoutisme en Europe.
En 2003, les Scouts et les Guides de France (SGDF) et les Éclaireuses et Éclaireurs Unionistes de France (EEUDF) rejoignent cette vaste chaîne de fraternité. L’opération s’appelait alors « Sème la Paix ». Ainsi, depuis 13 ans, une délégation formée de jeunes des EEUDF et des SGDF se rend à Vienne pour y recevoir la Lumière, aux côtés d’autres mouvements scouts de toute l’Europe. De retour à Paris, la délégation française transmet la Lumière aux représentants des différents territoires et régions EEUDF et SGDF. À leur tour, ces ambassadeurs repartent dans leurs groupes pour relayer la Lumière. De nombreux départements, diocèses, groupes scouts et paroisses accueillent alors la Lumière de la Paix de Bethléem et l’offrent à leurs voisins, aux hôpitaux, aux prisons, à toute personne isolée ou souffrant de solitude.
A travers un geste simple, chacun participe à tisser un formidable réseau de fraternité pour faire de Noël un temps de paix et d’espérance. Ainsi, de la troisième semaine de l’Avent jusqu’à Noël, des milliers de bougies passent de mains en mains et illuminent les visages de tous ceux qui la reçoivent.


La lumière de la Paix de Bethléem sera apportée par nos scouts dimanche 11 décembre 2016 à 10 h 30 en l'église Saints Pierre et Paul d'Obernai.

<< Go back to list